Chargement...
 

Le Grain de Ri : un parkflyer 3 axes à ailes médianes


Image

Le Grain de Ri est bâti autour d'un bloc radio amovible qui pourra être réutilisé pour d'autres modèles (ou pour le même une fois qu'il sera détruit!).

Le bloc radio est construit avec des flancs en CTP 0.6mm ou 0.8mm associés à du balsa de 2mm à l'extérieur. Il y a un couple en balsa de 3mm à l'arrière et un en CTP doublé de balsa à l'avant. Un morceau de tube carbone de 6mm fait office de fourreau de clé, un autre sert de sortie pour l'éventuelle antenne et la gaine de commande de l'empennage. Le bloc est dimmensionné pour deux servos Waypoint W60 et un servo GWS Pico. Des baguettes balsa triangulaires rigidifient les angles. Le balsa de 2mm à l'extérieur permet de rattrapper un défaut de perpendicuarité par ponçage.

Le bloc est prévu pour commander un modèle avec les ailes en incidence intégrale et la dérive. Ca permet de faire toutes les figures de voltige et les ailes ne sont pas affaiblies par une charnière d'ailerons. La trape est découpée à la fin, puis des languettes de balsa de 2mm sont collées et des aimants néodymes 5x5x1mm sont collés à l'époxy dans des évidements réalisés à la dremel. Des aimants sont également collés juste à côté du fourreau de clé pour maintenir les ailes en place. Le plan est téléchargeable au format .pdf dans l'archive disponible en section Téléchargements? :
Image

Image

Image

Image


Motorisation


Un brushless de CD-rom rebobiné, un accu LiPo Hypérion G3 (le top!) 2S 450mAh, un contrôleur 8A et une hélice GWS 8x6 conviendront bien pour les 200-220g du modèle. Un petit récepteur 2.4GHz Assan à antenne courte vient compléter l'ensemble.
Image


Découpes et assemblage


Le fuselage et les ailes sont découpés en polystyrène expansé de 50mm d'épaisseur. Les ailes sont découpées dans le même bloc en une fois. Le fuselage est découpé en deux morceaux, par la méthode vue de côté/vue de dessus (on découpe la vue de côté puis on fait tourner le bloc et on découpe la vue de dessus).

Les fichiers fournis sur la page Téléchargements sont pour notre logiciel RP-FC et l'interface IPL5X :

Les empennages et les saumons peuvent être découpés à la main dans du dépron de 6mm, c'est moins délicat à réussir qu'avec la CNC et les angles sont plus faciles à arrondir par ponçage. Le plan est téléchargeable au format .pdf dans l'archive.
Image


Une CAP chauffée sert à percer le passage vers l'arrière de la gaine 2x1mm de commande de la dérive, avant collage des deux parties du fuselage (à la colle PU par exemple). Les angles du fuseau et de la verrière sont dégrossis au cutter puis arrondis par ponçage.

Le boitier est collé au fuselage scotch double face blanc puissant, la partie en face de l'ouverture est détachée au cutter.
Image


Une guillotine à 30° prépare les extrémités d'ailes pour les saumons en dépron.

Le longeron découpé dans les ailes fait 6mm à l'emplanture et 4mm au saumon. Un fourreau en tube carbone de 6mm et 90mm de long est collé dans chaque aile et dépasse de 2mm. Il faut agrandir légèrement le logement pour qu'il entre sans forcer et le coller à la colle PU. Le collage se fait en glissant un tube de 4mm de 900mm de long en travers de toute l'envergure. Attention de ne pas coller le tube de 4mm avec l'expansion de la PU.

Les extrémités des fourreau sont bouchées avec des petits morceaux de balsa pour bloquer la clé d'aile qui sera un morceau de tube carbone de 4mm de diamètre et 210mm de long. Les saignées pourront être bouchées avec du balsa et un mastic ultra-léger. Un morceau de scotch transparent posé sur toute l'envergure rigidifiera un peu l'aile.

La charnière de dérive est faire avec des petits morceau de disquette collés dans une fente. Le guignol est en télécarte collée au double-face.
Image


Le train est réalisé de telle façon qu'il se détache en cas de choc (terrain en herbe) : les aimants du couvercle lâchent.
Image


Les emplantures sont renforcées par des nervures en balsa de 2mm dans lesquelles les aimants de maintien sont collés à l'époxy. Les ailes sont commandées en incidence intégrale : des petits morceaux de gaine 2x1 sont collés à 50mm du fourreau à l'époxy rapide. Une petite pièce en CAP coudée effectue la jonction. Une fois que tout sera réglé, des petits morceaux de gaine fendue seront collés à la cyano de part et d'autre du palonnier pour éviter de le perdre.
Image


Centrage à 56mm du bord d'attaque pour le premier vol. On pourra réaliser un équilibreur avec deux crayons à gomme en taillant les gommes en biseau en laissant 1mm de large au sommet :
Image

Image


Les servos commandant les ailes doivent être mixés comme une aile volante : à cabrer le bord d'attaque se lève ; à piquer il s'abaisse ; manches des ailerons à droite, le bord d'attaque droit s'abaisse, le bord d'attaque gauche monte, et vice-versa pour le manche des ailerons à gauche.

Débattements : +/- 15mm à la dérive ; +/- 8mm à la profondeur et +/-6mm aux ailerons pour commencer, à affiner par la suite. Premier vol intrados à plat, voire légèrement piqueur, 1/3 des gaz, pas plus. Il faudra plusieurs degrés de piqueur (3 ou 4 au moins) pour voler droit. Une fois les trims effectués, les biellettes seront à refaire à la bonne longueur après avoir marqué l'emplacement du neutre sur le fuselage.


Une micro vidéo


Enjoy!
Renaud Iltis





Le contenu de cette page est licencié sous les termes Copyright.

Image